• Melissa

Bouffée d'oxygène

Mis à jour : 25 sept. 2018


Chaque semaine, je vous présente ma « bouffée d’oxygène ». C’est semaine je partage cette bouffée d’oxygène…


Le film, VAS, VIS ET DEVIENS de Radu Mihaileanu


Résumé

C’est l’histoire d’un enfant et de sa mère qui se meurt de la famine dans un camp africain, au Soudan. Ils sont chrétiens. Et dans le camp, on emmène les enfants juifs en Israël pour les sauver. La mère demande à son fils de se faire passer pour juif afin d’avoir la vie sauve. Et au moment de la séparation, elle lui dit : « Vas, vis et deviens ! » Cet enfant va partir et être adopté par une

famille française et découvrir la culture judaïque.


Comment j’ai rencontré ce film

A l’époque je ne connaissais pas encore le réalisateur. J’avais été voir le film car il y avait Yaël Abecassis. Et j’étais fan des films d’Amos Gitaï dans lesquelles elle jouait. A l’époque le plus célèbre était Kadosh. Bref, par coup de cœur du titre aussi je suis partie le voir. Je me rappelle, on était avec une ami et sur le chemin du retour, on n’a pas pu échanger un mot tellement on avait été touchées toutes les deux par ce film.


Pourquoi ce film m’a plu

Ben, il m’a touché au-delà des mots. Sans doute, ai-je été de confession juive dans une autre vie. Il m’a bouleversée car c’est cette phrase qui va bouleverser la vie de cet enfant. C’est cet amour maternel de résilience et de courage. C’est le renoncement et la force de cette femme, c’est le chemin de cet enfant entre deux vies, deux cultures qui cherche sa place.



Ce que j’ai utilisé, ce qui m’a servi dans mon quotidien

Je ne peux pas dire que ce film m’a « servi » dans ma vie. Mais je dirais plutôt qu’il m’a inspirée et marquée. Suite à ce film, j’ai monté un projet artistique regroupant des paroles de femmes parce que je voulais donner à voir la beauté de la résilience des femmes en état de guerre. Je crois que cela m’a reconnectée aussi avec ma force de femme, de citoyenne et de mère tout simplement.

Je vous encourage également à voir le film « Et maintenant on va où ? » de Nadine Labaki. Mais ce fera sans doute l’objet d’une future chronique sur les femmes et leur force.


Si vous avez vu d’autres films sur cette thématique, merci de partager dans la partie des commentaires. Cela me fera plaisir de découvrir d’autres films et donnera des idées de films pour les personnes qui suivent ces chroniques.

REJOINS MA MAILING LIST

© 2018 by Rêve, crée et transmet, All rights reserved

Mentions légales - Politique de confidentialité - Conditions générales de vente

  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône
logo reve cree transmet