REJOINS MA MAILING LIST

© 2018 by Rêve, crée et transmet, All rights reserved

Mentions légales - Politique de confidentialité - Conditions générales de vente

Bouffée d'oxygène... Ciné Québec

September 27, 2018

Chaque semaine, je vous présente ma « bouffée d’oxygène ». C’est une chose que j’ai apprécié et qui m’a nourrie, inspirée. Je la partage avec vous pour qu’à votre tour, vous ayez une « bouffée d’oxygène » dans votre vie. Livre, films, vidéos… Tout est possible tant que cela apporte un peu d’oxygène à votre semaine.

 

 

Cette semaine je partage cette bouffée d’oxygène…

 

 

Le film, STARBUCK de Ken Scott

 

 

 

 

 

Résumé

C'est l'histoire d'un homme, David Wozniak qui a fait don de son sperme dans sa jeunesse . Plusieurs années plus tard, ses enfants biologiques réclament l'identité de leur géniteur. Il se retrouve donc père du jour au lendemain de 533 enfants. Mais tout est loin d'être simple car il est poursuivi par ses créanciers et est sur le point de devenir père, à son tour, officiellement.

 

Comment j’ai rencontré ce film

Par le fruit du hasard, un peu comme cette photo de David Wozniak ci-dessous, qui enchaîne le flot de la vie sans savoir ce qui l'y a amené. Et puis, j'adore les québécois, leur culture, leur humour. J'avais adoré "la grande séduction" de Jean-François Pouliot ou "les invasions barbares" de Denys Arcand. Et je crois que c'est ma soeur qui m'en a parlé la première. J'y suis allée sans trop savoir ce que j'allais voir. Et bam! Très belle surprise.

 

 

Pourquoi ce film m’a plu

Parce qu'il est vrai, authentique, drôle. On est ému, on rit, on est surpris, on est cueilli. J'aime cette philosophie de vouloir faire changer les choses de là où on est avec les moyens du bord. ça parle aussi de l'ouverture du coeur, du don de soi. Etre ouvert à la vie, peut importe ce qui se présente. Rendre service à une personne sans qu'elle soit au courant, comme un ange tapi dans l'ombre. ça parle aussi des rapports parents et enfants, de la confiance et de l'espoir que l'on  peut mettre sur ses enfants en tant que parent. Mais aussi de l'amour inconditionnel, peu importe ce qui se présente.

 

Ce que j’ai utilisé, ce qui m’a servi dans mon quotidien

La confiance qu'on peut surmonter bien des orages et être attentif à ce que la vie nous offre. Tout est source d'apprentissage pour grandir et se réaliser. A un moment, le personnage va visiter un de ses enfants qui se trouve être handicapé mental. Ben là c'est merveilleux, il pense qu'il ne sait pas faire, mais en étant juste présent, il réalise qu'en fait cela contribue et que cela suffit. Encore plus dingue, il réalise tout le bien que cela lui procure aussi. Etre présent, du mieux que l'on peut, un regard, un geste, un mot, tout peut faire basculer la vie de nos enfants. Cela m'a appris qu'on ne peut pas tout contrôler parfois et c'est "OK". Cela m'a rappelé aussi le sens du mot générosité, parce qu'il a tendance à disparaître. Vous savez, ce don réel qui n'attend pas de retour, ce don désintéressé. Ben oui, ça existe et heureusement,arce que ça fait un bien fou.

 

Si vous avez vu d'autres films sur ce sujet, merci de partager dans la partie des commentaires. Cela me fera plaisir de découvrir d’autres films et donnera des idées pour les personnes qui suivent ces chroniques.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Congé parental, mode d’emploi

October 9, 2019

1/2
Please reload

Posts Récents