REJOINS MA MAILING LIST

© 2018 by Rêve, crée et transmet, All rights reserved

Mentions légales - Politique de confidentialité - Conditions générales de vente

Bouffée d'oxygène... émotionnelle

December 19, 2018

Chaque semaine, je vous présente ma « bouffée d’oxygène ». C’est une chose que j’ai apprécié et qui m’a nourrie, inspirée. Je la partage avec vous pour qu’à votre tour, vous ayez une « bouffée d’oxygène » dans votre vie. Livre, films, vidéos… Tout est possible tant que cela apporte un peu d’oxygène à votre semaine.

 

Cette semaine je partage cette bouffée d’oxygène…

 

 

Le dessin animé Disney PIXAR, VICE VERSA de Pete Docter et Ronaldo Del Carmen

 

Résumé

Cela raconte l’histoire d’une jeune fille et nous explique à travers elle ce qui se passe dans son cerveau au niveau de nos émotions les plus primaires, à savoir : la joie, la peur, la tristesse, la colère et le dégoût. Nous possédons tous un « bureau » sur lequel nos émotions se partagent les commandes, attribuant à chaque événement de notre vie une symphonie d’émotions. Toutes ces émotions sont classées en souvenir qui sont stockés dans notre mémoire. Mais tout bascule le jour où, pour cette fillette, la tristesse décide de contaminer tous ses souvenirs.

 

Comment j’ai rencontré ce dessin animé

La bande annonce m’a tout de suite fascinée. Je trouvais cela incroyable que ce sujet soit traité pour les enfants. Bien sûr que j’ai foncé pour le voir, moi passionnée de communication non violente et de l’expression des émotions.

 

Pourquoi ce dessin animé m’a plu

Cela parle de notre façon d’interpréter les situations. Et on peut bien voir que chacun a sa façon de les interpréter. Que nous avons tous des « boutons » qui commandent nos émotions en fonction de notre perception et de notre vécu. Cela parle aussi de la complémentarité des émotions, de ce qu’elles nous permettent de construire, de préserver et de réaliser. J’ai aimé lorsque l'on comprend que la tristesse n’est pas méchante mais nécessaire parfois pour réaliser des choses. Elle nous amène à poser un regard ludique et imagé sur nos émotions. La partie aussi où on survole tous les espaces du cerveau, en termes de mémoire et d’espaces du souvenir ou de l’imaginaire, du cauchemar. Survoler de façon burlesque ces espaces complexes de notre cerveau a quelque chose de ludique et instructive. C'est une façon de voir tout en hauteur, avec du recul.

 

 

Ce que j’ai utilisé, ce qui m’a servi dans mon quotidien

Bien entendu, ce dessin animé m’a permis de prendre du recul et aussi d'ajouter beaucoup d’humour sur ma vision des émotions, que ce soit les miennes, celle de mon conjoint ou de mes enfants. Et être capable de dire en plein repas à son mari : « mais que se passe-t-il derrière les commandes ? Qui parle ? Grosse colère ? Peur ? » C’était aussi un fabuleux outil d’échanges et de partage avec mon aîné. Il venait de découvrir le livre pour enfants "la couleur des émotions" de Anna Llenas. Et cela permettait de créer des liens pour aider notre enfant à nommer ses émotions, à les identifier. Vraiment je le recommande autant pour les petits que pour les grands qui ne savent pas toujours nommer les émotions qui les traversent. Ce n’est pas trop dans notre culture. Et je réalise qu’en étant plus apte à les identifier, on devient plus apte à les transformer ou à comprendre les besoins qui se cachent derrière. Bref, c’est un bon outil d’introduction à la Communication des émotions. A consommer sans modération !

 

Si vous avez vu d'autres dessins animés sur ce sujet, merci de partager dans la partie des commentaires. Cela me fera plaisir d'en découvrir d’autres et donnera des références pour les personnes qui suivent ces chroniques.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Congé parental, mode d’emploi

October 9, 2019

1/2
Please reload

Posts Récents