REJOINS MA MAILING LIST

© 2018 by Rêve, crée et transmet, All rights reserved

Mentions légales - Politique de confidentialité - Conditions générales de vente

Bouffée d'oxygène... claquettes

February 27, 2019

Chaque semaine, je vous présente ma « bouffée d’oxygène ». C’est une chose que j’ai apprécié et qui m’a nourrie, inspirée. Je la partage avec vous pour qu’à votre tour, vous ayez une « bouffée d’oxygène » dans votre vie. Livre, films, vidéos… Tout est possible tant que cela apporte un peu d’oxygène à votre semaine.

 

Cette semaine je partage cette bouffée d’oxygène…

 

Le film TOP HAT de Mark Sandrich

 

Résumé

C'est une comédie romantique américaine des années 30. Ce film musical fait partie des grands classiques du cinéma de cette époque et précurseur de la série sur la mise en scène de numéros de "tap dancing", claquettes, sur des airs de jazz. Ce film demeure un des plus célèbres de la carrière de Fred Astaire, dans son duo avec la célébrissime Ginger Rogers. L'histoire est assez banale, un couple qui se rencontre, mais suite à tout un tas de quiproquos s'éloigne et finit par se retrouver.

 

Comment j’ai rencontré ce film

Cette rencontre, je l'adore parce qu'elle a été unique et mémorable. Un jour, mon père m'emmène dans un vieux cinéma du 17e arrondissement de Paris qui a vu le jour en 1938, le "Mac Mahon". Je me rappelle que je portais ce jour-là une petite veste et un chapeau façon "Annie Hall" ou "Ginger Rogers". J'entre dans ce sanctuaire du cinéma où sont diffusés uniquement des "vieux films". Et je découvre pour la première fois ce film avec mon idole de toujours (avec Gene Kelly) Fred Astaire, le roi des claquettes. Et je plonge dans l'univers des années 30, dans cette petite salle authentique, à l'époque.

 

 

Pourquoi ce film m’a plu

On s'entend bien que l'histoire n'est pas révolutionnaire, mais l'humour est "potache" et surtout, la magie opère dés que le duo de danseurs commence à entamer une danse. C'est simple, c'est fluide, c'est majestueux et c'est léger. Ce qui me fascine à chaque fois, c'est de voir la facilité avec laquelle les danseurs évoluent, leur complicité, les jeux rythmiques de ce son métallique avec les musiques de jazz. La magie de tout cela m'ensorcelle et m'hypnotise complètement.

 

Ce que j’ai utilisé, ce qui m’a servi dans mon quotidien

Bien sûr que j'ai voulu faire des claquettes suite à ce film. Et j'ai réalisé que tel un musicien, il fallait s'entraîner chaque jour pour arriver à produire un bon son, exécuter les bonnes figures et être en mesure. Bref, j'en ai fait une année, mais je crois que ma fascination relevait plus de la magie de la danse en couple ou en duo. Et malheureusement, je n'ai pas trouvé mon partenaire de danse à cette époque-là. En revanche, mes premiers airs de jazz viennent de là, avec cette chanson très célèbre: "Cheek to cheek."Bref, je ne pourrai pas vous dire que le film m'a servi dans mon quotidien de vie, mais il trône toujours dans ma vidéothèque. Et j'apprécie de le voir quand la vie me semble difficile pour me rappeler qu'avec un bon "partenaire", elle peut devenir tellement simple et légère comme un duo de "Tap dancing". C'est l'occasion de prendre du recul et de réaliser que les choses ne peuvent pas se faire en force. Cela demande de l'entraînement, pour finir par couler et être exécuté comme ce duo de danse.

 

La vie est une danse, nous démarrons un pas et cela nous entraîne dans un tableau où nous évoluons, où nous sommes parfois touchés par l'état de grâce, où nous avançons. Parfois le ballet s'arrête, mais quand il fonctionne et qu'il est fluide, quel plaisir! Ne trouvez-vous pas? "Isn't this a lovely day to be caught in the rain?"

 

Si vous avez vu d'autres films sur ce sujet, merci de partager dans la partie des commentaires. Cela me fera plaisir de découvrir d’autres films et donnera des idées aux personnes qui suivent ces chroniques.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Congé parental, mode d’emploi

October 9, 2019

1/2
Please reload

Posts Récents