REJOINS MA MAILING LIST

© 2018 by Rêve, crée et transmet, All rights reserved

Mentions légales - Politique de confidentialité - Conditions générales de vente

Réalisation de la semaine... Pensée

April 23, 2019

 

Il suffit d'une seule pensée pour tout changer.

Oui, j'ai choisi de vous partager cette expérience de ma semaine passée car je le trouve fondamentale. A la manière de Cyrano, je pourrais commencer par ceci:

"Une pensée, mais à tout prendre qu'est-ce? Une fraction de seconde dans notre esprit? Un mouvement imperceptible dans notre cerveau? Une micro-seconde qui s'écoule?"

Eh bien oui, c'est rapide, immédiat et infime. Mais si une seule pensée avait le pouvoir de nous faire changer d'état d'esprit, d'humeur, d'attitude, d'émotion ou d'énergie!

 

Je peux vous assurer que vous avez ce pouvoir en vous. Il suffit de voir comment votre corps et votre esprit se mettent à changer si je vous demande tout de suite de penser à vos dernières vacances. Oui, repensez à celles que vous avez tellement "kiffés", qu'en y repensant vous avez déjà des étoiles dans les yeux.  Ou lorsque je vous demande c'est quoi votre prochaine destination de rêve, et que vous commencez à me parler de ce rêve de voyage, avec l'excitation et l'enthousiasme d'un petit enfant. Je parle d'un voyage mais il peut s'agir d'autre chose. Oui cette étoile dans vos yeux, ce "switch"comme on dit en anglais, ce changement d'état, cette bascule, se produit instantanément. Et c'est sur cela que je voulais attirer votre attention cette semaine. Car j'ai réalisé à quel point j'avais le pouvoir de faire changer les choses par mon attitude.

 

Cette semaine, j'ai osé prendre une décision. Certaines diraient que j'ai "brûlé le bâteau derrière moi", c'est-à-dire que j'ai choisi d'aller dans une seule direction, sans possible retour en arrière. J'ai choisi de poser des pas, des graines devant moi, d'oser m'attendre au meilleur, sans douter une seule seconde et d'avancer. J'ai choisi de ne plus voir petit, de choisir que mes pas sur cette route inconnue soient des pas pour apprendre et me faire grandir. Et j'ai réalisé que cette simple pensée était libératrice, qu'elle m'apportait beaucoup plus de force et de pouvoir. Parfois on s'impose des choses qui ne nous conviennent pas, par peur et parce qu'on pense qu'on n'a pas le choix. Mais c'est FAUX. On a le choix qu'on se laisse, on prend la place qu'on se destine. On va là où on se croit capable d'aller. C'est là toute la force de nos croyances. Elles peuvent nous bloquer ou nous emmener loin.

 

Et tout démarre avec une seule pensée. Alors, laquelle allez-vous choisir? Celle qui vous effraie, vous angoisse? Celle qui vous rend triste, déprimée, qui vous bloque à terre? Ou celle qui vous apporte un sentiment de légèreté, de joie, d’enthousiasme ou de fièreté?

 

Je terminerai par cette phrase de Marshall Rosenberg qui dit:

"Réponds oui à ma demande si et seulement si, tu sens en toi un élan spontané de joie, comme celle du petit enfant qui va nourrir les canards. Et ne me dis pas oui si tu penses que je t'aimerai plus, si tu as peur ou si tu te sens obligé de la faire."

 

Alors gardez cette image du petit enfant en vous.

Et pour chacun de vos choix, chacune de vos décisions, posez-vous la question:

"Est-ce que cela fait danser mon enfant intérieur ou est-ce que cela le prive de sa joie?"

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Congé parental, mode d’emploi

October 9, 2019

1/2
Please reload

Posts Récents