Bouffée d'oxygène...

Chaque semaine, je vous présente ma « bouffée d’oxygène ». C’est une chose que j’ai apprécié et qui m’a nourrie, inspirée. Je la partage avec vous pour qu’à votre tour, vous ayez une « bouffée d’oxygène » dans votre vie. Livre, films, vidéos… Tout est possible tant que cela apporte un peu d’oxygène à votre semaine.


Cette semaine je partage cette bouffée d’oxygène…


Le livre, PARENTS ÉPANOUIS, ENFANTS ÉPANOUIS de Adèle Faber et Elaine Mazlish.

Résumé

C'est un livre qui regroupe plusieurs chapitres d’expérimentations sur la parentalité. Il regroupe pleins d'expériences de mamans. Il possède une partie axée sur l'empathie tournée vers l'enfant et l'empathie tournée vers le parent. Ce sont des mères qui ont participé à des ateliers autour de la parentalité avec un mentor de la parentalité si je puis dire. Elles retranscrivent leurs séances d'apprentissage. Elles livrent leurs avancées, découvertes et réalisations sur la parentalité positive basée sur l'écoute et la bienveillance.

Comment j’ai rencontré ce livre

Par ma lecture de Christine Lewicki, "J'arrête de râler". Comme j'adore lire des ouvrages sur la parentalité (étant maman on finit par rechercher des recettes en expérimentant des choses), je suis allée voir la bibliographie des ouvrages dont s'est inspiré l'auteur. Et dans celle-ci il y avait ce livre. Le titre m'a interpellé. Parler de l'épanouissement des parents avant ceux des enfants était pour moi novateur. Et puis la bibliothèque m'a avertie que le livre était arrivé pour moi et j'ai foncé.



Pourquoi ce livre m’a plu

Bon, on va se l'avouer, je ne l'ai pas lu d'une traite. Ce sont de ces livres qui demandent du temps pour "infuser". Oui, vous savez, quand vous comprenez quelque chose mais cela fait son chemin en vous pour le comprendre. Par exemple, on vous parle d'une façon d'écouter votre enfant et de le valoriser au lieu de l'enfoncer. Il vous faut un temps pour le comprendre, le tester et l'approuver. C'est ça quand je dis infuser. Cela m'a permis de voir les schémas répétitifs que je pouvais avoir et de nouvelles pistes à explorer. C'est dense mais tellement riche que cela mériterait d'être relu et relu et relu. Il m'a plu car il n'est pas culpabilisant, on parle de parents qui ont utilisé aussi la violence à un moment, sans trouver de résultat positif. C'est un chemin, on fait 3 pas en avant, 2 en arrière. C'est Humain et profondément rassurant. Après cela donne envie d'aller plus loin, comme trouver un groupe de mères pas loin avec qui échanger au quotidien car la lecture de ce livre ne suffit pas à lui tout seul. La mise en pratique et l'expérimentation sont primordiaux si on veut transformer des choses concrètement.

Ce que j’ai utilisé, ce qui m’a servi dans mon quotidien

Cela a changé certaines de mes croyances et mon regard de mère. J'ai compris qu'à trop faire à la place de l'enfant, à trop vouloir contrôler, cela brisait une part d'autonomie chez l'enfant. Alors lorsqu'il m'arrive de m'impatienter quand un de mes fils prend l'initiative de faire quelque chose, je me rappelle que ce sera du temps gagné pour plus tard.

L'autre grande nouveauté c'est de ne plus se forcer à faire des choses avec nos enfants si on en n'a pas l'envie. Vous savez cette balade qu'on va faire parce qu'il faut que notre enfant prenne l'air. Ce jeu auquel on se force à jouer alors qu'on préférerait faire une sieste. Eh bien, j'ai réalisé que si j'étais plus honnête avec moi-même et mon enfant, cela changeait la donne. Et du coup, lorsque je choisis vraiment de faire quelque chose avec lui, avec l'élan de mon coeur, notre relation s'en porte mieux. ça sonne tout de suite plus vrai.

Enfin le dernier point marquant, cela aura été de comprendre, d'accepter et de repérer mes limites. Nous en avons tous. Mais savons-nous pour autant anticiper de ne pas aller au delà? Les respectons-nous? Osons-nous dire à notre conjoint: "Bon là je sens que je vais déraper donc je sors faire un tour ou je pars crier ou taper un coussin dans mon coin."



Je recommande vivement cet ouvrage si vous avez besoin de vous respecter en tant que parent, de comprendre ce qui peut contribuer à l'éducation de votre enfant, entendre des témoignages et se sentir moins seul dans ce monde de parentalité. Et enfin, une chose fondamentale pour moi, comment maintenir le lien avec son enfant pour que la relation soit, comme dirait Marshall Rosenberg "Win Win" (gagnant, gagnant).


Toutefois, je mets en garde les parents en surconsommation de parentalité bienveillante. Je m'explique. Beaucoup de parents que j'accompagnais dans les centres sociaux surconsommaient les ouvrages sur ce sujet. Et leur interprétation de ces ouvrages était faussée parce qu'ils ne posaient aucune limite à leur enfant et ne se respectaient pas. Autre point qui peut culpabiliser et démotiver, c'est de se mettre la barre haute et de vouloir atteindre la perfection dans la parentalité. Je vous rassure, cela n'existe pas. C'est un chemin qui se construit avec le temps. On peut et on a le droit de se tromper. Ce n'est pas grave. Et comme dirait un coach québécois: "It's Ok, it's a process." (c'est Ok, c'est un processus.)


Si vous avez lu d’autres livres sur ce sujet, merci de partager dans la partie des commentaires. Cela me fera plaisir de découvrir d’autres livres et donnera des idées de lecture pour les personnes qui suivent ces chroniques.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

REJOINS MA MAILING LIST

© 2018 by Rêve, crée et transmet, All rights reserved

Mentions légales - Politique de confidentialité - Conditions générales de vente

  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône
logo reve cree transmet